Luca Stoll Quartett

Samstag 3. April  2004, 16.00 h
Rest.
Affenkasten, Saal 1. Stock, Vordere Vorstadt 15, Aarau

Platzreservierung: Tel.: 062 842 34 84


Luca Stoll, ts

Léo Tardin, p

Patrice Moret, b

Dominic Egli, dr

 

 

Luca Stoll, Léo Tardin, Patrice Moret et Dominic Egli partagent la même conception de la musique improvisée, fondée sur un sincère respect de la tradition du jazz et nourrie par leurs séjours respectifs à New York. L'importance accordée à la beauté des lignes mélodiques, la recherche d'enchaînements harmoniques inhabituels et le maintien d'une pulsation solide et puissante sont autant d'éléments assurant la forte cohésion qui unit ces quatre musiciens. À travers des compositions originales écrites par Luca Stoll spécialement pour eux et conciliant arrangements élaborés et grands espaces pour l'improvisation, ils ont établi au cours de nombreux concerts une entente subtile et surprenante, comme en témoigne leur premier disque " Mixing Memory And Desire ", enregistré en été 2002 au prestigieux Studio La Chapelle à Waimes en Belgique

 

 

Luca Stoll

 

Né en 1978 dans une famille férue de musique classique, il commence par jouer du violoncelle mais passe au saxophone ténor vers l'âge de quinze ans. Après avoir participé à des séminaires donnés par Enrico Rava et Furio di Castri en Italie, il se rend en 1998 à New York où il habite pendant six mois. Il y étudie auprès de Mike Karn, de Rich Perry et de George Garzone, suit des workshops avec David Liebman et Joe Chambers, et fréquente assidûment la classe hebdomadaire du légendaire Barry Harris. Depuis 1998, il a fait plusieurs autres séjours à New York, qui lui ont entre autres permis de faire la rencontre décisive de Branford Marsalis, avec qui il prend des cours particuliers. En parallèle à son travail sur le saxophone, Luca Stoll s'est toujours intéressé à la composition, qu'il a pu étudier auprès de Phil Markovitz et de Richie Beirach

 

Leo Tardin

 

Né à Genève le 27 mai 1976. Après avoir passé sa maturité fédérale, il obtient une bourse pour étudier à la New School à New York avec des professeurs tels que Richie Beirach, Larry Goldings, Reggie Workman, Hal Galper. Après trois ans à New York, il y obtient un Bachelor of Fine Arts. Il joue actuellement dans le Mathias Spillmann Septet, le Stefano Saccon Quintet, et en solo. Il a également joué en sideman avec notamment Ohad Talmor, Peter Schmidlin, Peter Frei, Enrico Rava, Pedro Moreira, Tony Lakatos, Philippe Aerts, Grégoire Maret et s'est produit au sein du Big Band de Lausanne. En juillet 1999, Léo Tardin a gagné le premier prix à l'International Piano Solo Competition du Montreux Jazz Festival, ce qui lui a permis de se produire en solo à New Orleans et à l'Auditorium Stravinsky pendant le Montreux Jazz Festival.

 

Patrice Moret

 

Né en 1972, il est bercé par le gospel dès sa plus tendre enfance. Il découvre d'abord la guitare basse puis se dirige vers la contrebasse à 21 ans. On le retrouve au sein de formations funk, classiques et jazz dès son adolescence. En 1997 il est engagé par le trompettiste Matthieu Michel pour une tournée en Suisse. L'année suivante il est engagé dans l'orchestre de Malcolm Braff " Combo " pour de nombreux concerts. Il multiplie dès lors les collaborations avec notamment des musiciens tels que Frank Amsalem, Norbert Pfamatter, Yaya Ouattara, Cyrille Bugnon, Eric Legnini, Laurent Coq, Philippe Soirat. Ses diverses expériences l'ont fait voyager dans de multiples pays tels que l'Algérie, la Russie et de nombreux pays d'Europe. En 2001 Patrice Moret a été engagé par Erik Truffaz pour diverses tournées en France, aux Etats-Unis, au Canada et au Japon.

 

Dominic Egli

 

Né à Zürich en 1976. Il commence à jouer de la batterie en 1986. À partir de 1992, il étudie à la Jazzschule de Zürich. Il est membre du Swiss Youth Jazz Orchestra en 1996 et en 1997, année à partir de laquelle il commence à étudier auprès de Billie Brooks à la Swiss Jazz School de Berne. En 1998 il séjourne à New York, puis, de retour en Suisse, il obtient le prix de soutien du séminaire Jazztreffen Frauenfeld. En 2000, il remporte le Contemporary Jazz Contest de Berne. En 2001, il se diplôme à la Swiss Jazz School de Berne, après quoi il séjourne au Ghana. Dominic Egli s'est produit en concert avec Tony Lakatos, Andy Scherrer et Franco Ambrosetti, et collabore à plusieurs groupes, dont le Jean-Paul Brodbeck Trio, le Domenic Landolf Quartet, le Daniel Schläppi Quartet et le Mathias Spillmann Septet.

 

Quelle: www.lucastoll.ch

Plakat